Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

06 P.1 :  
Ci- dessous : Rouget de Lisle composant la Marseillaise
Auguste Pinelli 1875-1880 /Musée de la Révolution française, Vizille
 
La Marseillaise fut écrite par  ROUGET DE L ISLE en avril 1792 à Strasbourg ( et pas à Marseille...) suite à la  déclaration de  la guerre avec l'Autriche, d'où son non à l'origine qui était Chant de guerre pour l'armée du Rhin; en effet le maire de Strasbourg avait demandé à Rouget de Lisle en garnison dans sa ville d'écrire un chant de guerre. Le texte de son chant aurait été fortement inspiré d'une affiche de propagande diffusée à cette époque. 
 
 
 

En juin 1792, un délégué du Club des amis de la Constitution de Montpellier, le docteur  François Mireur, venu coordonner les départs de volontaires du Midi vers le front, entonne pour la première fois à Marseille ce chant parvenu de Strasbourg à Montpellier. Après un discours prononcé le 21 juin devant le Club des amis de la Constitution de Marseille, Mireur invité d'honneur d'un banquet est prié de prononcer un nouveau discours, il entonne le chant entendu à Montpellier quelques temps plus tôt. Dans l'ardente atmosphère patriotique de l'heure, il suscite l'enthousiasme et le chant, repris le lendemain par les journaux locaux, sera distribué aux volontaires marseillais qui l'entonneront tout au long de leur marche vers Paris en juillet 1792 .

La Marseillaise sera déclarée chant national dès le 14 juillet 1795.

Interdite sous l'Empire puis la Restauration, elle est remise à l'honneur après la révolution de 1830  et redevient hymne national sous la IIIé République, en 1879 avec Jules Grévy le Président de la République de l'époque .

 

 

Rouget de l’Isle chantant La Marseillaise.

Tableau d’Isidore Pils (1849), Musée des Beaux-Arts de Strasbourg.
 
 
Une Marianne bien vivante. L'inoubliable interprétation de la Marseillaise par Jessye Norman pour le bi-centenaire de la Révolution Française à Paris en 1989 !



 
 

Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :